Lutte contre les incendies : les différents types d’extincteur

Dispositif de lutte contre l’incendie, l’extincteur est conçu pour étouffer les flammes. Il permet de limiter, voire de stopper la propagation du feu. Il existe plusieurs types d’extincteurs. Chaque modèle correspond à une utilisation bien distincte. C’est la raison pour laquelle il s’avère important de les connaître pour bien choisir le dispositif adapté à vos besoins.

L’extincteur à poudre

Ce dispositif de lutte contre le feu se caractérise par sa capacité à stopper les feux de classe A, B et C. Cela implique que vous pouvez l’utiliser pour arrêter la propagation du feu généré par des éléments solides, liquides, liquéfiables et gazeux.

Ce type d’extincteur, que vous pouvez trouver sur https://www.safe-t.eu, comprend un produit chimique ayant pour rôle d’étouffer les flammes avant qu’elles ne s’étendent et ne détruisent tout sur leur passage. Ce produit ne se limite pas à inhiber la flamme, il agit également sur les combustibles en les isolant. Il devient alors plus rapide d’arrêter l’incendie et de limiter les dégâts inhérents au sinistre.

Notez que les conditions thermiques n’ont aucun effet sur l’efficacité de l’extincteur à poudre. Vous pouvez l’utiliser même à température négative.

L’extincteur à eau

Dispositif efficace pour lutter contre les feux de classe A et B, il nécessite un contrôle régulier pour assurer son efficacité. Notez qu’il est fortement déconseillé de l’utiliser si le feu se déclare à proximité d’un appareil ou d’une installation électrique.

L’extincteur à eau se divise en deux catégories :

  • L’extincteur à eau pulvérisée

Ce type d’extincteur contient principalement de l’eau et cible les feux de type secs, c’est-à-dire ceux de la catégorie A. Vous pouvez donc l’utiliser si le feu est généré par des éléments solides comme le papier, le bois et le carton.

  • L’extincteur à eau additif

Mélangée avec un additif émulseur ou des tensioactifs, l’eau devient plus pénétrante et gagne en efficacité. Par ailleurs, ce dispositif agit en isolant l’air qui alimente le feu grâce à la pellicule étanche qui se forme sur le produit en combustion. Il est efficace pour lutter contre les flammes issues d’éléments solides, solides liquéfiables ou liquides.

L’extincteur à mousse

Ce type d’extincteur comprend aussi bien de l’eau que de l’additif. Seulement, au niveau du diffuseur, l’eau se métamorphose en une mousse. Cette dernière a la capacité d’éliminer directement les flammes en créant une barrière entre l’air et le combustible. Elle possède également une propriété refroidissante et a donc le pouvoir d’empêcher le combustible de s’enflammer à nouveau.

L’extincteur à mousse s’avère efficace pour lutter contre les feux de type A et B. Comme la mousse constitue un conducteur d’électricité. Il faut donc faire attention aux appareils électroniques à proximité.

L’extincteur à gaz

L’extincteur à gaz agit sur le feu en réduisant le taux d’oxygène et en limitant la réaction de la combustion. Ce dispositif étouffe le feu par refroidissement. Il est principalement destiné aux sinistres de moindre ampleur, c’est-à-dire les feux de classe B et E.

Son avantage réside sur le fait que son utilisation ne génère aucun résidu et ne provoque pas de dégât. Vous pouvez l’utiliser sur des installations ou des équipements électriques. Notez que vous pouvez vous en servir pour refroidir des appareils électriques en surchauffe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *