Quelques travaux de plomberie à réaliser soi-même

Des talents de bricoleurs sommeillent en vous ? Il est temps de les mettre à profit. Pour l’occasion, il existe une pluralité de domaine où il est possible de valablement vous rendre utile : la plomberie par exemple. Nul besoin de superbes compétences afin de conduire quelques travaux çà et là. À toutes fins utiles, voici quelques exemples de travaux de plomberie à conduire personnellement.

Les drains bouchés

Les soucis de drains bouchés sont assez récurrents, il faut l’avouer. Pour de nombreuses personnes, il s’agit d’un véritable gouffre financier. Quitte à régulièrement faire appel à des plombiers professionnels à coup de grosses dépenses, pourquoi ne pas vous en occuper personnellement. Pour ce faire, trois solutions se présentent à vous.

Les astuces de grand-mère

Lorsqu’il s’agit de déboucher des drains, des astuces de grand-mère efficaces existent. L’astuce la plus populaire, sinon la plus efficace reste l’association bicarbonate et vinaigre. Pour les personnes intolérantes à l’odeur du vinaigre, il est possible de le substituer au sel. Ce mélange eu égard à son fort pouvoir anticorrosif saura facilement débarrasser les drains des graisses qui les encombrent.

Le débouchage à haute pression

Technique de débouchage assez délicate, le débouchage à haute pression encore appelé hydrocurage requiert de disposer d’un certain nombre de matériaux et outils. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il est spécialement recommandé de faire appel à un professionnel.

Si vous habitez à Bruxelles, SOS Plombier Bruxelles grâce à son équipe de professionnels aguerris saura vous assister comme il le faut. Du camion pompe au furet haute pression, vous conviendrez avec nous qu’à défaut de faire appel à des professionnels, il faut disposer d’un véritable arsenal d’équipements.

Le débouchage à haute pressionLes robinets qui coulent

Qu’il s’agisse de votre robinetterie de douche, de cuisine ou du jardin, sachez désormais qu’il vous est possible de le réparer tout seul. La toute première disposition à prendre consiste à couper l’arrivée d’eau. Ensuite entre en jeu la boîte à outils. Pour la circonstance, vous aurez besoin d’un tournevis, d’une pince multiprise et aussi d’un couteau.

Il s’agira dans un premier temps de vérifier l’origine de la panne. En cas de joint défectueux, il faudra simplement démonter le robinet afin de le changer. Dans le cas inverse, c’est le robinet lui-même qu’il faudra changer.

Un tuyau qui fuit

Les travaux afférents à un tuyau qui fuit sont considérés comme des missions de colmatage. Pour réussir à efficacement colmater un tuyau qui fuit, deux étapes importantes sont à respecter. La première consistera à localiser la fuite. Une fois l’origine de la fuite trouvée, il faut ensuite couper l’arrêt d’eau afin de sécher la partie de la tuyauterie concernée par la fuite en vue du colmatage proprement dit.

Il importe de procéder au séchage de ladite partie afin de faciliter l’adhérence du mastic. Une fois le mastic posé, laissez sécher quelques heures avant de réactiver l’arrivée d’eau. Toutefois, nous tenons à notifier aux uns et aux autres que le colmatage n’est adapté qu’à une catégorie de tuyauterie.

Face à des tuyaux en cuivre, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel. À l’aide d’outils adaptés, ce dernier procédera à une soudure définitive du tuyau afin de colmater définitivement la fuite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *